OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ayant pour finalité l'analyse et les mesures d'audience, de fréquentation et de navigation, la définition de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts et personnalisés ainsi que le partage vers, ou la redirection depuis, des sites tiers. Pour plus d’information, cliquez sur En savoir plus

Mettre en pratique les objectifs de développement durable à long terme

Dans cet article, nous faisons une distinction entre les modèles principaux et nous expliquons comment l'utilisation de normes, d'audits ou de certifications peut aider les entreprises à définir une stratégie efficace de développement durable à long terme.

Lorsqu'il s'agit de changement climatique, les perspectives pour notre planète sont inquiétantes. Les rapports récents, comme le rapport sur le réchauffement climatique de 1,5°C par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)[1], décrivent un futur caractérisé par la sécheresse, les inondations, la propagation de maladies, les cultures éprouvées et la perte de la biodiversité. Les scientifiques et les décideurs politiques s'accordent à dire que la gestion du changement climatique exigera des entreprises et des gouvernements qu'ils adoptent tous deux des pratiques plus durables. Un éventail d'objectifs et de modèles ambitieux a été développé pour aider à limiter les émissions de gaz à effet de serre, réduire les déchets et améliorer les conditions de vie dans le monde.

 

COMMENT LES ENTREPRISES TRANSFORMENT LES ENGAGEMENTS POLITIQUES EN VÉRTIABLE STRATÉGIE

 

Réaliser les changements nécessaires pour faire concorder les pratiques économiques avec les ambitieux objectifs environnementaux peut s'avérer complexe, en particulier pour de grandes entreprises des industries traditionnelles. Les chefs d'entreprises ainsi que les gestionnaires en charge du développement durable demandent une stratégie applicable et transmissible qui s'applique à leurs activités et au contexte, pouvant se traduire par des actions concrètes.

 

Plus facile à dire qu'à faire. En développant leur stratégie, de nombreuses sociétés se tournent vers des modèles existants, dont les objectifs de développement durable des Nations-Unies[2], les initiatives pour le zéro émission de carbone et l'économie circulaire mise en avant par des organisations comme la Fondation Ellen McArthur[3].

 

Adopter un modèle existant permet aux entreprises de comparer leurs progrès aux autres entreprises. En revanche, des modèles et objectifs ambitieux peuvent être difficiles à scinder en plusieurs étapes.

 

Dans cet article, nous faisons une distinction entre les modèles principaux et nous expliquons comment l'utilisation de normes, d'audits ou de certifications peut aider les entreprises à définir une stratégie efficace de développement durable à long terme.

 

ÉCONOMIE CIRCULAIRE: UNE APPROCHE AUX EFFETS PERTURBATEURS AVEC DES RENDEMENTS ÉLEVÉS

 

L'économie circulaire est un modèle renouvelable dans lequel les ressources et les produits sont en permanence réutilisés et recyclés, en réduisant puis en éliminant les déchets.

 

Mettre en place un modèle d'économie circulaire présente de nombreux avantages, notamment le fait de donner un récit clair pour faire participer vos employés en définissant la voie à suivre vers des pratiques commerciales durables pour les entreprises, à toutes les étapes de développement.

 

Les principes de l'économie circulaire encouragent les leaders du développement durable à établir des objectifs encore plus ambitieux, en les aidant à passer de la gestion et de l'efficacité des ressources au zéro impact, pour proposer un effet positif à mesure que les produits et services contribuent à régénérer le tissu biologique et social de notre monde.

 

Pour les sociétés qui sont au tout début de leur parcours vers le développement durable, la structure de l'économie circulaire offre une approche étape par étape pour améliorer l'efficacité des ressources, en permettant aux sociétés de modifier leurs objectifs à mesure que leur développement durable mûrit. 

 

Aidée par des audits et certifications d'éléments comme la gestion de l'énergie (ISO 50001), la gestion environnementale (ISO 14001) et la gestion de la chaîne d'approvisionnement (audit de commerce éthique des membres SEDEX), l'adoption d'un modèle d'économie circulaire peut aider les sociétés à améliorer leurs pratiques en matière de développement durable et à franchir des étapes transmissibles.

 

Bien entendu, l'économie circulaire a ses problématiques. Par définition, cette approche a des effets perturbateurs sur les économies traditionnelles, exigeant d'elles de repenser leurs modèles économiques existants et linéaires. De nombreuses organisations devront considérablement retravailler leur approche de production pour créer des modèles plus circulaires pour leurs produits et services. 

 

OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES NATIONS-UNIES: UN LARGE ÉVENTAIL D'IDÉAUX

 

Les 17 objectifs de développement durable interconnectés établis par les Nations-Unies, répondent aux défis mondiaux allant de la pauvreté aux inégalités en passant par le changement climatique et la dégradation de l'environnement.

 

Les objectifs de développement durable des Nations-Unies proposent une structure ambitieuse pour le développement d'une stratégie beaucoup plus large que de nombreuses entreprises sont en train d'adopter. Plusieurs objectifs des Nations-Unies correspondent à des objectifs communs de développement durable pour les entreprises, qui sont soutenus par des normes et audits. Par exemple, l'ISO 14001 sur la gestion des déchets peut aider les entreprises à réaliser l'Objectif n°12 de recyclage et utilisation de matériaux zéro-déchet. L'ISO 14046 sur la gestion de l'eau est alignée avec l'Objectif n°6 visant à éviter le gaspillage de l'eau, alors que l'ISO 45001 sur la santé et la sécurité aide les organisations à respecter les Objectifs n°3 et n°5. Les objectifs des Nations-Unies peuvent vous aider à placer plus haut la barre pour votre entreprise, avec le soutien de normes, audits et certifications.

 

Cependant, bien que les objectifs des Nations-Unies peuvent être source d'inspiration, ils ne sont pas tous concrets pour toutes les entreprises qui peuvent limiter leur utilisation et les considérer comme une stratégie globale de développement durable. Ces objectifs sont nombreux et variés. Beaucoup ne couvrent pas ou ne s'appliquent pas à la majorité des contextes commerciaux (p.ex., augmenter le taux d'alphabétisation). Si trop d'objectifs sont établis trop rapidement, les efforts d'une société peuvent devenir trop dilués pour être efficaces et le message aux employés sera alors confus, entraînant une perte de l'engagement et du soutien pour la stratégie de développement durable.

 

GÉRER LE DÉVELOPPEMENT DURABLE AVEC LES INITIATIVES DE RÉDUCTION DU CARBONE

 

Les gaz à effet de serre sont une des substances polluantes les plus importantes au monde et plusieurs initiatives visant à les réduire sont proposées. Un ensemble de normes et de systèmes de comptes rendus peut aider les sociétés à mesurer et contrôler leurs émissions de carbone, et la vérification par un tiers peut prouver les niveaux de réduction des émissions. 

 

Les normes d'évaluation de l'impact du cycle de vie (ISO 14040), l'éco-conception (ISO 14006; ISO 14009; IEC 62959) et l'empreinte carbone (ISO 14067) permettent aux organisations d'identifier les points sensibles en matière de carbone et d'environnement par le biais de leurs processus et chaînes d'approvisionnement, et d'améliorer leurs performances de manière sélective. L'efficacité énergétique peut être améliorée grâce à des systèmes de gestion de l'énergie comme l'ISO 50001 qui font baisser les émissions de GES de type 1 et 2. Ces systèmes peuvent aider les entreprises à avancer vers l'objectif final du zéro émission de carbone pour leurs immeubles, machines, usines et plus encore.

 

En plaçant la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de carbone au centre de leur stratégie de développement durable, les entreprises peuvent fixer un objectif transparent et facile à communiquer avec des paramètres précis et mesurables. 

 

DES AUDITS ET DES CERTIFICATIONS POUR DES STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

 

Lorsqu'il s'agit de créer une stratégie efficace en matière de développement durable, il n'existe pas de solution universelle, c'est pour ça que Bureau Veritas a créé Circular+. Un ensemble complet d'audits et de certifications pour des systèmes de gestion et des normes reconnus, Circular+ offre aux entreprises une approche personnalisée en matière de développement durable. Circular+ donne aux entreprises du monde une structure visant à établir des objectifs et réévaluer leurs processus, tout en offrant une méthodologie étape par étape pour améliorer les programmes de développement durable.

 

PARVENIR À UN DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE FUTUR

 

Les changements que les entreprises réalisent aujourd'hui détermineront ce qu'ils feront dans le futur. Les inquiétudes en matière de développement durable ne feront que croître, et les entreprises tournées vers l'avenir doivent prendre des mesures pour pérenniser leurs processus et procédures. Une stratégie solide en matière de développement durable peut aider à impulser vos progrès, alors que des rapports complets et réalisés de manière indépendante conformes à la Global Reporting Initiative (GRI), à la norme AA1000 relative à l'assurance ou la norme internationale sur les missions d'assurance (ISAE 3000), démontrent la transparence et la précision.

 

En tant que leader mondial dans les services de gestion sociale et environnementale, Bureau Veritas offre un large éventail de programmes d'audit et de certification relatifs au développement durable pour garantir une conformité et une amélioration continues.